le rêve éveillé

  • Accueil
  • > Archives pour octobre 2013
20 octobre 2013

Rengaine

Publié par le rêve éveillé dans Non classé

Toujours la même, elle traîne, assène, freine les velléités vaines, elle saigne et peigne les lignes saines  du cœur indemne. Elle arrive, hypnotise, immobilise les esprits aiguisés, elle paralyse les envies d’exister, assez, assez ASSEZ…

Une rengaine lancinante, angoissante, envahissante, la complainte du vague à l’âme qui broie le cœur et fait venir les larmes, assez, assez, ASSEZ…

Un refrain sans cesse rebattu, un mantra sans cesse entendu, leitmotiv des âmes perdues, assez, assez, ASSEZ…

Un regard, une main tendue, la rengaine est abattue…

20 octobre 2013

Comprendre

Publié par le rêve éveillé dans Non classé

Comprendre, vouloir entendre, toujours se méprendre, se défendre, pourquoi? Comment?comprendre là  où le sens se fait méandre, comprendre là où il n’y a rien, que des paroles en vain. Ne plus chercher le sens, ne plus penser à rien, vivre dans l’insouciance et se moquer de tout entendre, rire, chanter, danser, écouter, ne plus questions se poser, peut-être est-ce le secret d’une vie enfin apaisée…

19 octobre 2013

Aujourd’hui…

Publié par le rêve éveillé dans Non classé

Aujourd’hui, il fait encore nuit, la lune au loin luit, les maisons sont endormies, seule, j’écris, quelques mots perdus dans l’oubli, quelques bribes de suie pour redonner du sens à ma vie, au dehors, le silence bruit, quelques gouttes, c’est la pluie, un sentiment d’inaccompli, comme si tout avait déjà été pris. Petit matin gris, puis rose synonyme de vie, pour prouver, me prouver, à moi qui sans cesse gémis que tout peut encore être saisi, un cri, une envie, une partie, l’oubli, tout recommencer, renaître à la vie… 

15 octobre 2013

Quand il n’y a plus rien…

Publié par le rêve éveillé dans Non classé

Quand il n’y a plus rien que le sentiment pressant du vain, que plus rien ne vous pousse vers demain, quand la litanie du quotidien vous happe et vous broie les mains, quand il ne reste plus rien que le souffle lointain d’une vie qu’on espérait faite de plein, quand plus rien ne peut vous secouer enfin, quand il n’y a plus rien qu’un corps, un esprit solitaire, un cœur qui se terre, l’enfer…

14 octobre 2013

Quelquefois…

Publié par le rêve éveillé dans Non classé

Quelquefois elle doute, elle redoute les lendemains, les cris lointains de l’avenir incertain, elle remue méninges et fait le singe, puis elle pense à eux, à lui, qui ont fait ce qu’elle est aujourd’hui, à ce lien, si fort, qui les unit, à ce partage quotidien qui font ce qu’elle continue à être avec envie, du plus loin qu’elle se souvienne, ensemble ils ont surmonté les marées, de loin en loin, à distance mais si près, ils ont affronté les désordres organisés, sans jamais se défaire de ce lien si fort qui les rejoint quand le temps s’écoule, vaste et vain et qu’ils en cherchent la fin. Elle y pense et analyse, fume sereinement une dernière cigarette, pense à eux, si loin si proches, à eux qui, hier, aujourd’hui, demain, seront toujours siens…

6 octobre 2013

Après…

Publié par le rêve éveillé dans Non classé

Après les heures sombres, après la nuit, le soleil éclatant inonde les jours, la vie à venir, le bonheur à jamais inscrit dans ton sourire, après les doutes et les errances, les interrogations et les non sens, vint la douce musique de l’amour infini qui remplit nos cœurs, ce soir plus rien ne compte que cet instant où j’ai compris que ta vie allait changer et ne serait plus que Beauté…

2 octobre 2013

Somewhere to go

Publié par le rêve éveillé dans Non classé

Des voix qui tonnent, des cœurs qui résonnent, des paroles qui sonnent, des mains qui tâtonnent, des rires qui jalonnent le présent atone, un rêve éveillé, une poussée, une éternelle éternité, essence même de la beauté, culpabiliser, se mettre à nu, toujours recommencer, croire, s’émouvoir VOIR…

J'ai lu avec Elle |
La Cave à Cabraal |
Kiocasino |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Editho
| Thebluecat
| Enattendantlescoyotes